On ne liquide plus, on assimile. Vaincu, le " sauvage " doit aussi - pour son bien - renoncer à sa culture et à son identité. Partant de son expérience d'ethnologue - notamment chez les indiens Motilones, à la frontière du Venezuela et de la Colombie - Robert Jaulin donne ici des images très concrètes de ce processus de négation culturelle et de ses conséquences. Ce livre, cependant, est bien davantage qu'une mise en accusation des responsables locaux de l'ethnocide : compagnies étrangères, petits colons, missions, etc. Il est le procès de cette " paix blanche " dont la loi et l'ordre reposent sur la prétention de notre civilisation à être toute civilisation.

édition Seuil 1970"/>
Adresse email: Mot de passe :


osCommerce

  Accueil » Robezrt Jaulin
Recherche rapide
 
Auteurs
Thèmes
Afrique (1)
Allemagne (7)
Amérique latine-Amérique du Nord (23)
Anarchie (12)
Art (sur l'art) (2)
Beaux livres (3)
Bensaïd Daniel (7)
Books in English (4)
Chine (14)
Collectif (8)
Cuba - Guevara (7)
Deuxième Guerre Mondiale (25)
Ecologie (3)
Economie (37)
Espagne (5)
Fascisme / Antifascisme (13)
Gauche radicale (22)
Genres et sexualités (22)
Histoire (14)
Histoire du Mouvement Ouvrier (61)
La Commune 1871 (7)
La Ligue et la Quatrième Interna (38)
Libros en castellano (9)
Luttes de libération (48)
Luttes ouvrières - syndicalisme (22)
Lénine (26)
Mai 68 (9)
Mandel Ernest (12)
Marx et Engels (25)
Marxisme XXè siècle (67)
Marxisme classique (5)
Philosophie (31)
Politique (65)
Proche et Moyen-Orient (12)
Question juive (15)
Romans, littérature (15)
Rosa Luxemburg (7)
Révolution française (4)
Révolution russe/3è Internationa (32)
Sciences et Santé (14)
Sociologie du travail (5)
Stalinisme et sa critique (80)
Trotsky/ trotskysme (38)
Victor Serge (13)
Jaulin : La paix blanche, introduction à l'ethnocide
[Robezrt Jaulin]
22.00 €
Jaulin : La paix blanche, introduction à l'ethnocide
Cliquer pour agrandir

ETAT : bon, pages jaunies, 430 pages.

On a beaucoup parlé des massacres d'Indiens. Ces formes de génocide indignent justement. Mais les politiques vertueuses d'" acculturation progressive " ou de regroupement des populations indigènes reviennent à fermer les yeux sur la cause profonde du mal : l'ethnocide, la destruction de civilisations vivantes. La nôtre ne s'est pas contentée de voler la terre : elle entend soumettre. Là où elle est lasse de massacrer, elle décide de " civiliser ".
On ne liquide plus, on assimile. Vaincu, le " sauvage " doit aussi - pour son bien - renoncer à sa culture et à son identité. Partant de son expérience d'ethnologue - notamment chez les indiens Motilones, à la frontière du Venezuela et de la Colombie - Robert Jaulin donne ici des images très concrètes de ce processus de négation culturelle et de ses conséquences. Ce livre, cependant, est bien davantage qu'une mise en accusation des responsables locaux de l'ethnocide : compagnies étrangères, petits colons, missions, etc. Il est le procès de cette " paix blanche " dont la loi et l'ordre reposent sur la prétention de notre civilisation à être toute civilisation.

édition Seuil 1970

Ce produit a été ajouté à notre catalogue le vendredi 28 septembre, 2018.
Critiques
Panier plus
vide
LIBRAIRIE plus
vers la librairie
vers la Librairie
Du même auteur
Autres articles
Critiques plus
Ecrire une critiqueEcrire une critique pour ce livre !
Nouveautés plus
Wallerstein : L'après libéralisme
Wallerstein : L'après libéralisme
12.00 €
Promotions plus
Löwy : La théorie de la révolution chez le jeune Marx
Löwy : La théorie de la révolution chez le jeune Marx
8.00 €
8.00 €
Informations
transportconfidentialité
Qui sommes-nous ?contact

Réalisation du site de la Librairie La Brèche : Fred Rosmorduc
Copyright © 2003 osCommerce
Powered by osCommerce
Traduction par Delaballe - osCommerce France