Adresse email: Mot de passe :


osCommerce

  Accueil » Mandel Ernest » Mandel » Critiques
Recherche rapide
 
Auteurs
Thèmes
**CADEAUX 2020** (46)
->Cahiers du mouvement ouvrier (1)
Afrique (35)
Allemagne (36)
Amérique Latine (49)
Anarchie (35)
Antilles (13)
Art, théâtre, poésie, photos (18)
Asie (6)
Bandes dessinées (133)
Beaux livres (6)
Benjamin Walter (20)
Bensaïd Daniel (40)
Boutique
Chine (9)
Colonisation et esclavage (37)
Commune de 1871 (40)
Contretemps revue (39)
Cuba - Che Guevara (16)
DVD-CD-CDrom-VHS (70)
Dissidences revue (7)
Ecologie (74)
Economie (127)
Editions AEP
Editions El Ibriz (5)
Education, pédagogie (37)
En lengua espanola (1)
Enfants (56)
Espagne-Portugal (58)
Europe de l'Est (3)
Europe de l'Ouest (9)
Ex-URSS (24)
Fascisme / Extrême-droite (63)
Front populaire (8)
Gauche radicale (51)
Genres et sexualités (209)
Gramsci Antonio (12)
Histoire du mouvement ouvrier (139)
Homo- sexualités (16)
Immigration et/ou postcolonialis (67)
Italie (14)
Justice injustice prison (19)
Lénine (31)
Mai 68 (32)
Mandel Ernest (12)
Marx et Engels (73)
Marxisme XXIè siècle (66)
Marxisme classique (21)
Marxisme moderne (157)
Médias (22)
Naville Pierre (7)
Nouveau Parti Anticapitaliste (64)
Pays arabes (35)
Philosophie (139)
Polars (126)
Politique (192)
Première et deuxième guerre mond (23)
Proche et Moyen-Orient (78)
Quatrième Internationale - LCR (124)
Question juive (41)
Question nationale (12)
Romans et littérature (221)
Rosa Luxemburg (21)
Révolution française (17)
Révolution russe / IIIè Internat (86)
Santé et sciences (33)
Sociologie du travail (59)
Syndicalisme (39)
Tiers monde (5)
Trotsky/ trotskysme (38)
USA (74)
Victor Serge (15)
Mandel : La place du marxisme dans l'histoire
[Mandel]
13.45 €
par Didier EPSZTAJN Date d'ajout : mardi 06 décembre, 2011
La « surdétermination » n’est jamais telle qu’elle n’ouvre qu’à une seule possibilité historique
Deux remarques préalable au livre paru chez ce nouvel éditeur québécois (http://www.editionsm.info/ ).

En France, sur la dernière page d’un livre figure une indication « imprimé par » suivi du nom de l’imprimerie, ici il est mentionné « par les travailleuses et les travailleurs de l’imprimerie », soit la reconnaissance du travail humain et non son invisibilisation.

La couverture reproduit un tableau de Jules Adler : La grève au Creusot de 1899. Il s’agit d’un choix judicieux car le marxisme est inséparable des luttes des salarié-e-s. « Il s’est déployé dans le cadre du mouvement ouvrier et de la lutte des classes » comme l’indique Richard Poulin dans son introduction qui insiste sur « Les visions du monde des classes sociales ainsi que celles liées aux rapports sociaux de sexe, aux relations ethnico-nationales et racialisées conditionnent non seulement la dernière étape de la recherche scientifique, l’interprétation des faits, la formulation des théories, mais le choix même de l’objet d’étude, la définition de ce qui est essentiel et de ce qui est accessoires, les questions que l’on pose à la réalité ; en un mot, la problématique de la recherche. »

Lorsque j’ai lu ce texte en 1986, j’avais trouvé qu’il contournait une partie des questionnements nécessaires à la revitalisation de la pensée critique.
Je remercie Richard de m’avoir inciter à une nouvelle lecture, à reprendre cette application de l’interprétation matérialiste de l’histoire au marxisme lui-même.
Le livre d’Ernest Mandel est un résumé plus qu’honorable de la place du marxisme dans la pensée, c’est aussi une synthèse ouverte, contre les lectures universitaires ou contre les déformations dogmatiques des partis communistes et des institutions bureaucratiques des pays du socialisme, hier, réellement existants.
Pour autant le débat sur le caractère scientifique du marxisme reste ouvert. J’aurais plus particulièrement souligné les apports en termes de critique de l’économie politique, dont les débats autour du fétichisme de la marchandise et du travail abstrait.

Plan de l’ouvrage :
Le contexte historique général
Les caractéristiques fondamentales du marxisme
La transformation des sciences sociales par le marxisme
Le dépassement du socialisme utopique
La transformation prolétarienne de l’action et de l’organisation révolutionnaires
La fusion du mouvement ouvrier réel et du socialisme scientifique
L’itinéraire personnel de Marx et d’Engels
Réception et diffusion du marxisme dans le monde

Sur la base de cet écrit, il est possible, nécessaire, d’interroger certains concepts, certaines lacunes, certaines incomplétudes, certaines erreurs. Et d’enrichir évidement avec, entre autres, les théorisations des courants féministes radicaux ou les travaux sur l’écologie et les expériences d’auto-organisation, de mobilisation diversifiées des couches populaires d’ici et d’ailleurs.
extrait d'une note de lecture parue sur le blog Entre les lignes entre les mots http://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/2011/12/06/l-
a-surdetermination-nest-jamais-telle-quelle-nouvre-qua-une-s-
eule-possibilite-historique/

Classement : 3 sur 5 étoiles ! [3 sur 5 étoiles !]
Retour Ecrire une critique

Ajouter au panier

Panier plus
vide
INTROUVABLES plus
vers la librairie
vers les introuvables
Du même auteur
Mandel, Ernest
Autres articles
Critiques plus
Mandel : La place du marxisme dans l'histoire
La « surdéterminatio-
n » n’est jamais telle qu’elle n’ouvre q ..

3 sur 5 étoiles !
Nouveautés plus
Trân Vàn Thach 1905-1945, une plume contre l'oppression
Trân Vàn Thach 1905-1945, une plume contre l'oppression
33.00 €
Promotions plus
La République et l'Eglise, i_mages d'une querelle
La République et l'Eglise, i_mages d'une querelle
29.00 €
15.00 €
Informations
transportconfidentialité
Qui sommes-nous ?contact

Réalisation du site de la Librairie La Brèche : Fred Rosmorduc
Copyright © 2003 osCommerce
Powered by osCommerce
Traduction par Delaballe - osCommerce France