Dans ce cinglant essai, Karine Parrot, juriste et membre du GISTI (Groupe d'information et de soutien des immigrés), met en lumière un aspect souvent ignoré de ce débat : à quoi servent au juste les frontières ? qu'est-ce que la nationalité ? Sur la base du droit, Karine Parrot montre que la frontière et la restriction des circulations humaines, sont indissociables d'une hiérarchie sociale des peuples à l'échelle mondiale. La frontière signifie aux plus aisés que, pour eux, aucune frontière n'est infranchissable, tandis qu'elle dit aux autres que, pauvres, hommes, femmes, enfants devront voyager au péril de leur vie, de leur santé, de leur dignité.
De l'invention de la nationalité comme mode de gestion et de criminalisation des populations (et notamment des pauvres, des "indigents", des vagabonds) jusqu'à la facilitation de la rétention, en passant par le durcissement des conditions d'asile et de séjour, ou encore les noyades de masse orchestrées par les gouvernements, l'Union européenne et leur officine semi-privée et militarisée (Frontex), Karine Parrot révèle qu'il n'y a aucune raison vertueuse ou conforme au " bien commun " qui justifie les frontières actuelles des Etats.
Le droit de l'immigration ne vise qu'à entériner la loi du plus fort entre le Nord et le Sud ; il n'a d'autre fin que conditionner, incarcérer, asservir et mettre à mort les populations surnuméraires que la "mondialisation armée" n'a de cesse reproduire à l'échelle du monde.

édition : mars 2019"/>
Adresse email: Mot de passe :


osCommerce

  Accueil » Immigration et/ou postcolonialis » Karine Parrot
Recherche rapide
 
Auteurs
Thèmes
**CADEAUX 2018-2019** (38)
Afrique (35)
Allemagne (36)
Amérique Latine (46)
Anarchie (35)
Antilles (12)
Art, théâtre, poésie, photos (17)
Asie (9)
Bandes dessinées (118)
Beaux livres (9)
Benjamin Walter (19)
Bensaïd Daniel (40)
Boutique
Chine (4)
Colonisation et esclavage (35)
Commune de 1871 (34)
Contretemps revue (39)
Cuba - Che Guevara (16)
DVD-CD-CDrom-VHS (70)
Dissidences revue (7)
Ecologie (60)
Economie (119)
Editions AEP
Editions El Ibriz (5)
Education, pédagogie (36)
En lengua espanola (1)
Enfants (54)
Espagne-Portugal (58)
Europe de l'Est (3)
Europe de l'Ouest (10)
Ex-URSS (23)
Fascisme / Extrême-droite (57)
Front populaire (9)
Gauche radicale (55)
Genres et sexualités (190)
Gramsci Antonio (12)
Histoire du mouvement ouvrier (137)
Homo- sexualités (9)
Immigration et/ou postcolonialis (59)
Italie (13)
Justice injustice prison (17)
Lénine (29)
Mai 68 (34)
Mandel Ernest (12)
Marx et Engels (72)
Marxisme XXIè siècle (51)
Marxisme classique (21)
Marxisme moderne (157)
Médias (21)
Naville Pierre (7)
Nouveau Parti Anticapitaliste (59)
Pays arabes (32)
Philosophie (141)
Polars (114)
Politique (168)
Première et deuxième guerre mond (22)
Proche et Moyen-Orient (80)
Quatrième Internationale - LCR (116)
Question juive (42)
Question nationale (12)
Romans et littérature (191)
Rosa Luxemburg (22)
Révolution française (18)
Révolution russe / IIIè Internat (83)
Santé et sciences (27)
Sociologie du travail (55)
Syndicalisme (37)
Tiers monde (5)
Trotsky/ trotskysme (38)
USA (70)
Victor Serge (17)
Parrot Karine : Carte blanche
[Karine Parrot]
15.00 €
Parrot Karine : Carte blanche
Cliquer pour agrandir

L'actualité la plus récente a donné à voir une fracture au sein de la gauche et des forces d'émancipation : on parle d'un côté des "no border", accusés d'angélisme face à la "pression migratoire", et d'un autre côté il y a les "souverainistes", attachés aux frontières et partisans d'une "gestion humaine des flux migratoires". Ce débat se résume bien souvent à des principes humanistes d'une part (avec pour argument qu'il n'y a pas de crise migratoire mais une crise de l'accueil des migrants) opposés à un principe de "réalité" (qui se prévaut d'une légitimité soi-disant "populaire", selon laquelle l'accueil ne peut que détériorer le niveau de vie, les salaires, les lieux de vie des habitants du pays).
Dans ce cinglant essai, Karine Parrot, juriste et membre du GISTI (Groupe d'information et de soutien des immigrés), met en lumière un aspect souvent ignoré de ce débat : à quoi servent au juste les frontières ? qu'est-ce que la nationalité ? Sur la base du droit, Karine Parrot montre que la frontière et la restriction des circulations humaines, sont indissociables d'une hiérarchie sociale des peuples à l'échelle mondiale. La frontière signifie aux plus aisés que, pour eux, aucune frontière n'est infranchissable, tandis qu'elle dit aux autres que, pauvres, hommes, femmes, enfants devront voyager au péril de leur vie, de leur santé, de leur dignité.
De l'invention de la nationalité comme mode de gestion et de criminalisation des populations (et notamment des pauvres, des "indigents", des vagabonds) jusqu'à la facilitation de la rétention, en passant par le durcissement des conditions d'asile et de séjour, ou encore les noyades de masse orchestrées par les gouvernements, l'Union européenne et leur officine semi-privée et militarisée (Frontex), Karine Parrot révèle qu'il n'y a aucune raison vertueuse ou conforme au " bien commun " qui justifie les frontières actuelles des Etats.
Le droit de l'immigration ne vise qu'à entériner la loi du plus fort entre le Nord et le Sud ; il n'a d'autre fin que conditionner, incarcérer, asservir et mettre à mort les populations surnuméraires que la "mondialisation armée" n'a de cesse reproduire à l'échelle du monde.

édition : mars 2019

Ce produit a été ajouté à notre catalogue le jeudi 18 juillet, 2019.
Critiques
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Kaminski Sarah : Adolfo Kaminski Une vie de faussaire
Kaminski Sarah : Adolfo Kaminski Une vie de faussaire
Nègre je suis, nègre je resterai. Entretiens avec Françoise Vergès
Nègre je suis, nègre je resterai. Entretiens avec Françoise Vergès
Vergès : Féminisme décolonial
Vergès : Féminisme décolonial
Numa Ducange : Marx à la plage, le capital dans un transat
Numa Ducange : Marx à la plage, le capital dans un transat
Panier plus
vide
INTROUVABLES plus
vers la librairie
vers les introuvables
Du même auteur
Autres articles
Critiques plus
Ecrire une critiqueEcrire une critique pour ce livre !
Nouveautés plus
Bouillier : Charlot déprime
Bouillier : Charlot déprime
5.00 €
Promotions plus
Sous les plis du drapeau rouge
Sous les plis du drapeau rouge
49.90 €
20.00 €
Informations
transportconfidentialité
Qui sommes-nous ?contact

Réalisation du site de la Librairie La Brèche : Fred Rosmorduc
Copyright © 2003 osCommerce
Powered by osCommerce
Traduction par Delaballe - osCommerce France