Adresse email: Mot de passe :


osCommerce

  Accueil » Romans et littérature » Edouard Louis
Recherche rapide
 
Auteurs
Thèmes
**CADEAUX 2018-2019** (40)
Afrique (35)
Allemagne (36)
Amérique Latine (44)
Anarchie (35)
Antilles (12)
Art, théâtre, poésie, photos (18)
Asie (10)
Bandes dessinées (123)
Beaux livres (9)
Benjamin Walter (19)
Bensaïd Daniel (40)
Boutique
Chine (4)
Colonisation et esclavage (35)
Commune de 1871 (35)
Contretemps revue (39)
Cuba - Che Guevara (16)
DVD-CD-CDrom-VHS (70)
Dissidences revue (7)
Ecologie (63)
Economie (120)
Editions AEP
Editions El Ibriz (5)
Education, pédagogie (36)
En lengua espanola (1)
Enfants (55)
Espagne-Portugal (60)
Europe de l'Est (3)
Europe de l'Ouest (9)
Ex-URSS (23)
Fascisme / Extrême-droite (59)
Front populaire (9)
Gauche radicale (56)
Genres et sexualités (193)
Gramsci Antonio (12)
Histoire du mouvement ouvrier (137)
Homo- sexualités (9)
Immigration et/ou postcolonialis (60)
Italie (13)
Justice injustice prison (17)
Lénine (30)
Mai 68 (34)
Mandel Ernest (12)
Marx et Engels (74)
Marxisme XXIè siècle (57)
Marxisme classique (21)
Marxisme moderne (156)
Médias (21)
Naville Pierre (8)
Nouveau Parti Anticapitaliste (59)
Pays arabes (32)
Philosophie (141)
Polars (119)
Politique (177)
Première et deuxième guerre mond (22)
Proche et Moyen-Orient (83)
Quatrième Internationale - LCR (116)
Question juive (42)
Question nationale (12)
Romans et littérature (201)
Rosa Luxemburg (21)
Révolution française (18)
Révolution russe / IIIè Internat (84)
Santé et sciences (28)
Sociologie du travail (58)
Syndicalisme (37)
Tiers monde (5)
Trotsky/ trotskysme (39)
USA (70)
Victor Serge (17)
Louis Edouard : Qui a tué mon père
[Edouard Louis]
12.00 €
Louis Edouard : Qui a tué mon père
Cliquer pour agrandir

Edouard Louis fait le procès de celles et ceux qui, à ses yeux, ont rendu son père gravement malade. Ce père ouvrier, alcoolique, avec lequel l'auteur d'En finir avec Eddie Bellegueule n'a pas toujours entretenu de bonnes relations. Dans des pages très tendres, l'écrivain raconte cet amour contrarié, miné par la honte, la pauvreté et une vision pervertie de la masculinité.
S'il semble accorder son pardon à sa famille, Edouard Louis condamne en revanche avec une grande virulence un système qui humilie et accule toujours plus les dominés. Comme une hybridation de la «Lettre au père» de Kafka et du «J'accuse» de Zola. Peut-être son texte le plus politique à ce jour. Seuil. 96p

édition : mai 2018

Ce produit a été ajouté à notre catalogue le mardi 05 juin, 2018.
Critiques
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Quel Sport ? n°33/34 : Total football
Quel Sport ? n°33/34 : Total football
Bard : La bataille du rail, cheminots en grève écrivains solidaires
Bard : La bataille du rail, cheminots en grève écrivains solidaires
Panier plus
1 x Ancel : Rwanda la fin du silence, témoignage d'un officier français
21.00 €
INTROUVABLES plus
vers la librairie
vers les introuvables
Du même auteur
Autres articles
Critiques plus
Ecrire une critiqueEcrire une critique pour ce livre !
Nouveautés plus
Stuart Hall : Race ethnicité nation
Stuart Hall : Race ethnicité nation
14.00 €
Promotions plus
Elie Kagan (intro Bensaîd) : Mai 68 d'un photographe
Elie Kagan (intro Bensaîd) : Mai 68 d'un photographe
27.50 €
12.00 €
Informations
transportconfidentialité
Qui sommes-nous ?contact

Réalisation du site de la Librairie La Brèche : Fred Rosmorduc
Copyright © 2003 osCommerce
Powered by osCommerce
Traduction par Delaballe - osCommerce France