Adresse email: Mot de passe :


osCommerce

  Accueil » Révolution russe / IIIè Internat » Alexandra Kollontaï
Recherche rapide
 
Auteurs
Thèmes
**CADEAUX 2018-2019** (39)
Afrique (36)
Allemagne (36)
Amérique Latine (45)
Anarchie (35)
Antilles (12)
Art, théâtre, poésie, photos (19)
Asie (11)
Bandes dessinées (122)
Beaux livres (9)
Benjamin Walter (19)
Bensaïd Daniel (41)
Boutique
Chine (4)
Colonisation et esclavage (34)
Commune de 1871 (37)
Contretemps revue (39)
Cuba - Che Guevara (16)
DVD-CD-CDrom-VHS (70)
Dissidences revue (7)
Ecologie (62)
Economie (124)
Editions AEP
Editions El Ibriz (5)
Education, pédagogie (36)
En lengua espanola (1)
Enfants (56)
Espagne-Portugal (62)
Europe de l'Est (3)
Europe de l'Ouest (9)
Ex-URSS (23)
Fascisme / Extrême-droite (60)
Front populaire (9)
Gauche radicale (57)
Genres et sexualités (203)
Gramsci Antonio (12)
Histoire du mouvement ouvrier (139)
Homo- sexualités (9)
Immigration et/ou postcolonialis (63)
Italie (13)
Justice injustice prison (17)
Lénine (30)
Mai 68 (35)
Mandel Ernest (12)
Marx et Engels (74)
Marxisme XXIè siècle (60)
Marxisme classique (21)
Marxisme moderne (155)
Médias (21)
Naville Pierre (7)
Nouveau Parti Anticapitaliste (62)
Pays arabes (33)
Philosophie (141)
Polars (118)
Politique (182)
Première et deuxième guerre mond (22)
Proche et Moyen-Orient (82)
Quatrième Internationale - LCR (118)
Question juive (43)
Question nationale (12)
Romans et littérature (201)
Rosa Luxemburg (21)
Révolution française (18)
Révolution russe / IIIè Internat (84)
Santé et sciences (28)
Sociologie du travail (58)
Syndicalisme (38)
Tiers monde (5)
Trotsky/ trotskysme (39)
USA (70)
Victor Serge (17)
Kollontaï : Textes choisis: la révolution, le féminisme, l'amour et la liberté
[Alexandra Kollontaï]
13.00 €
Kollontaï : Textes choisis: la révolution, le féminisme, l'amour et la liberté
Cliquer pour agrandir

Alexandra Kollontaï, un nom aujourd’hui un peu oublié. Cette femme politique russe puis soviétique a pourtant beaucoup contribué aux nombreux débats sur le féminisme engagés depuis le début du siècle. Dans les années soixante-dix, au moment où le féminisme en France est au plus fort, ses textes sont publiés en français, presque introuvables à présent. Cette femme élégante au port aristocratique ne cessera toute sa vie de se battre et d’intervenir pour la libération des femmes et développera l’idée de « l’amour-camaraderie ».
Ses théories sur la morale sexuelle et l’amour libre, sa vie amoureuse mouvementée apporteront de l’eau aux moulins de ses détracteurs qui la qualiferont de débauchée. Ses conférences sur la libération des femmes, données en 1921 à l’université Sverdlov, sont éclairantes à plus d’un titre sur le féminisme, l’amour mais aussi l’importance de la place des femmes dans la Révolution. Mais Alexandra Kollontaï a plus d’une corde à son arc.
Ses textes pour « l’opposition ouvrière », ses interventions en tant que diplomate habile, sa connaissance du mouvement ouvrier fnlandais et russe en font une femme politique à part entière. Elle s’essaie même à la littérature.

Ce choix de textes embrasse les multiples facettes de cette femme au destin exceptionnel. Décriée et adulée en son temps, son élégance légendaire se retrouve dans son écriture. Au moment du centième anniversaire de la Révolution d’Octobre, cet ouvrage apporte un éclairage particulier sur ce grand moment qui a marqué le xxe siècle et sur l’histoire du féminisme.

édition : mars 2017 Biographie
Alexandra Mikhaïlovana Kollontaï est née en 1872 à Saint-Pétersbourg. Issue de l'aristocratie russe, elle s'a;rme comme marxiste dès 1898 et se lie avec Lénine, Rosa Luxemburg ou Paul Lafargue dont elle prononce l'éloge funèbre en 1911. D'abord menchevik, elle participe à la révolution de 1905. Opposée à la première Guerre mondiale, elle se rallie aux bolcheviks en 1915.
Partie prenante de la Révolution d'Octobre en 1917, elle est nommée Commissaire du peuple à l'assistance publique du gouvernement des Soviets devenant ainsi la première femme ministre de l'histoire. Le droit de vote des femmes, le droit à l'avortement, le droit au divorce, un salaire égal entre hommes et femmes, les congés maternités. Autant de droits à mettre en grande partie à son actif.
Elle crée en 1920 « l'opposition ouvrière » (dissoute en 1921) au sein du parti bolchévik pour réclamer plus de démocratie au sein du gouvernement des soviets.
En 1923, elle devient la première femme ambassadrice, elle est nommée en Norvège. Elle assumera ses fonctions diplomatiques dans différents pays jusqu'en 1945 et échappera, contrairement à la plupart de ses camarades, aux purges staliniennes.
Elle meurt le 9 mars 1952 à Moscou.

Ce produit a été ajouté à notre catalogue le vendredi 21 avril, 2017.
Critiques
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Marxisme et révolution sexuelle
Marxisme et révolution sexuelle
Le premier congrès des peuples de l'Orient, Bakou 1920 - rééd : La Brèche/Radar
Le premier congrès des peuples de l'Orient, Bakou 1920 - rééd : La Brèche/Radar
MARX : Guerre civile en France
MARX : Guerre civile en France
Grey : Dans l'atelier du monde, la classe ouvrière britannique (1780-1914)
Grey : Dans l'atelier du monde, la classe ouvrière britannique (1780-1914)
JJ Marie : Les femmes dans la révolution russe
JJ Marie : Les femmes dans la révolution russe
Zweig : Le wagon plombé
Zweig : Le wagon plombé
Panier plus
vide
INTROUVABLES plus
vers la librairie
vers les introuvables
Du même auteur
Kollontaï, Alexandra
Autres articles
Critiques plus
Ecrire une critiqueEcrire une critique pour ce livre !
Nouveautés plus
Richard Gabrielle : Hétéro l'école ? Plaidoyer pour une éducation antioppressive
Richard Gabrielle : Hétéro l'école ? Plaidoyer pour une éducation antioppressive
14.00 €
Promotions plus
Bensaïd : Passion Karl Marx, les hiéroglyphes de la modernité
Bensaïd : Passion Karl Marx, les hiéroglyphes de la modernité
45.70 €
25.00 €
Informations
transportconfidentialité
Qui sommes-nous ?contact

Réalisation du site de la Librairie La Brèche : Fred Rosmorduc
Copyright © 2003 osCommerce
Powered by osCommerce
Traduction par Delaballe - osCommerce France