Adresse email: Mot de passe :


osCommerce

  Accueil » Chloé Cruchaudet
Recherche rapide
 
Auteurs
Thèmes
**CADEAUX 2018-2019** (39)
Afrique (35)
Allemagne (36)
Amérique Latine (46)
Anarchie (35)
Antilles (12)
Art, théâtre, poésie, photos (18)
Asie (9)
Bandes dessinées (122)
Beaux livres (9)
Benjamin Walter (19)
Bensaïd Daniel (40)
Boutique
Chine (4)
Colonisation et esclavage (35)
Commune de 1871 (35)
Contretemps revue (39)
Cuba - Che Guevara (16)
DVD-CD-CDrom-VHS (70)
Dissidences revue (7)
Ecologie (63)
Economie (120)
Editions AEP
Editions El Ibriz (5)
Education, pédagogie (36)
En lengua espanola (1)
Enfants (54)
Espagne-Portugal (60)
Europe de l'Est (3)
Europe de l'Ouest (9)
Ex-URSS (23)
Fascisme / Extrême-droite (58)
Front populaire (9)
Gauche radicale (56)
Genres et sexualités (193)
Gramsci Antonio (12)
Histoire du mouvement ouvrier (137)
Homo- sexualités (9)
Immigration et/ou postcolonialis (59)
Italie (13)
Justice injustice prison (17)
Lénine (30)
Mai 68 (34)
Mandel Ernest (12)
Marx et Engels (74)
Marxisme XXIè siècle (56)
Marxisme classique (21)
Marxisme moderne (157)
Médias (21)
Naville Pierre (8)
Nouveau Parti Anticapitaliste (59)
Pays arabes (32)
Philosophie (141)
Polars (116)
Politique (175)
Première et deuxième guerre mond (22)
Proche et Moyen-Orient (83)
Quatrième Internationale - LCR (116)
Question juive (42)
Question nationale (12)
Romans et littérature (201)
Rosa Luxemburg (20)
Révolution française (18)
Révolution russe / IIIè Internat (84)
Santé et sciences (28)
Sociologie du travail (58)
Syndicalisme (37)
Tiers monde (5)
Trotsky/ trotskysme (38)
USA (71)
Victor Serge (17)
BD : Mauvais genre
[Chloé Cruchaudet]
18.95 €
BD : Mauvais genre
Cliquer pour agrandir

INTERVIEW tiré du site de RFI: http://www.rfi.fr/france/20140131-angouleme-chloe-cruchaudet-mauvais-genre-bd/

Mauvais genre part d’une histoire vraie, celle de Paul, au départ travesti par nécessité, car c’est un soldat déserteur de la Première Guerre mondiale. Puis il va finalement y prendre goût. Il va être précurseur d’une certaine liberté sexuelle à une époque où c’est complètement inimaginable. Comment êtes-vous tombée sur cette histoire ?

À vrai dire, on m’a tout simplement offert le livre original, La Garçonne et l’assassin. C’est un essai historique, écrit par deux historiens. Ce n’est absolument pas romancé. C’était un beau cadeau. Dès que j’avais lu ce livre, j’ai été fascinée par le personnage de Paul, le personnage de Louise aussi. Je les ai trouvés extrêmement attachants. Et toutes les zones d’ombre qui avaient ce livre écrit par les historiens. Je me suis plu à imaginer ce qui avait pu se passer, parce qu’ils ont gardé dans les archives des traces de certains évènements.
Par contre, par exemple, on ne sait pas qui a eu l’idée du travestissement. Est-ce que c’était suite à la désertion de Paul quand il essayait de se cacher. Est-ce que c’est sa femme qui l’a incité à se travestir en dame pour échapper aux autorités militaires ou est-ce que c’est lui ?

Du coup, vous avez inventé des épisodes pour les besoins du récit ?

Oui, et tout ce qui concerne l’intimité du couple. De toute façon, par définition, il n’y a pas d’archives. Donc j’ai imaginé quels avaient pu être les rapports de force entre eux. Au début, ça m’a paru évident vu le caractère de l’un et de l’autre. C’était Louise qui était un petit peu le maître du jeu et qui apprenait à son disciple, qui l’intronisait dans le monde des femmes. Puis petit à petit, ce qui m’a intéressée, c’est que le disciple dépasse le maître.
Paul va devenir encore plus féminin que sa propre femme, ce qui va créer des déséquilibres, des jalousies, mais dû à la personnalité particulière de Paul qui était quelqu’un de très exhibitionniste. Il devait certainement avoir un fort charisme. Donc quand il a décidé d’aller au Bois de Boulogne par hasard, c’est devenu complètement une espèce d’égérie, une diva incroyable.

Est-ce que vous avez dû faire des choix et laisser de côté des épisodes véridiques ?

Énormément, parce que le destin de ce couple a été complètement fou. Il y a eu plein de choses qui paradoxalement étaient vraies, mais invraisemblables. L’exemple que je cite un peu souvent, c’est que Paul par exemple a été championne de France de parachutisme.

Championne donc sous son identité féminine ?

Sous l’identité de Suzanne qui était son pseudonyme féminin. Ça veut dire que les autorités médicales se sont laissées tromper. Il devait être très crédible. Après, cela paraît tellement fou. Lui qui était issu d’un milieu prolétaire, on ne sait pas comment il a eu accès à ces championnats de parachutisme. Même les historiens n’ont pas trop d’explications.
C’est un exemple d’évènement dans le destin du couple que j’ai dû laisser de côté parce que, pour amener quelque chose d’aussi incroyable, c’était très compliqué.

Pour Mauvais genre, graphiquement, avez-vous essayé d’épurer si ce n’est de styliser votre dessin au maximum ?

Ça m’a semblé plus pertinent de laisser un peu d’imagination au lecteur. D’avoir un trait imprécis, ça permet de tricher tout simplement. Parce que Paul est très reconnaissable dans mon dessin, je lui ai fait un très grand nez. Mais si j’avais fait un dessin très réaliste, il y aurait encore eu un souci du vraisemblable, tandis que là, vu que mon dessin est à la base imprécis, de temps en temps quand il verse dans le côté de la féminité, je modifie finalement un petit peu le volume de son visage, etc. de manière imperceptible. Et ça se fait finalement plus facilement.
En ce qui concerne les décors, je fais attention à que ce soit les personnages qui soient les plus forts. J’évoque juste le décor et je laisse tout ça dans une espèce de côté très charbonneux et assez imprécis.

édition : septembre 2013

Ce produit a été ajouté à notre catalogue le mercredi 12 mars, 2014.
Critiques
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Diamond : Effondrement
Diamond : Effondrement
Butler : Défaire le genre (nouvelle édition)
Butler : Défaire le genre (nouvelle édition)
Sapienza : L'art de la joie
Sapienza : L'art de la joie
Boumedienne : La colonisation du savoir, histoire des plantes médicinales du Nouveau Monde 1492-1750
Boumedienne : La colonisation du savoir, histoire des plantes médicinales du Nouveau Monde 1492-1750
Les dispensaires autogérés grecs : résistances et luttes pour le droit à la santé
Les dispensaires autogérés grecs : résistances et luttes pour le droit à la santé
Bozarslan : Histoire de la Turquie de l'empire à nos jours
Bozarslan : Histoire de la Turquie de l'empire à nos jours
Panier plus
vide
INTROUVABLES plus
vers la librairie
vers les introuvables
Du même auteur
Autres articles
Critiques plus
Ecrire une critiqueEcrire une critique pour ce livre !
Nouveautés plus
Pannekoek (P. Bourrinet) : Marxisme er darwinisme
Pannekoek (P. Bourrinet) : Marxisme er darwinisme
8.00 €
Promotions plus
La République et l'Eglise, i_mages d'une querelle
La République et l'Eglise, i_mages d'une querelle
29.00 €
15.00 €
Informations
transportconfidentialité
Qui sommes-nous ?contact

Réalisation du site de la Librairie La Brèche : Fred Rosmorduc
Copyright © 2003 osCommerce
Powered by osCommerce
Traduction par Delaballe - osCommerce France