Iván reconstruit les trajectoires de Lev Davidovitch Bronstein, dit Trotski, et de Ramón Mercader, connu aussi comme Jacques Mornard, la façon dont ils sont devenus les acteurs de l'un des crimes les plus révélateurs du XXe siècle. À partir de l'exil de l'un et l'enfance de l'autre, de la Révolution russe à la guerre d'Espagne, il suit ces deux itinéraires jusqu'à leur rencontre dramatique à Mexico. Ces deux histoires prennent tout leur sens lorsque Iván y projette ses aventures privées et intellectuelles dans la Cuba contemporaine. Dans une écriture puissante, Leonardo Padura raconte, à travers ses personnages ambigus et convaincants, l'histoire des conséquences du mensonge idéologique et de sa force de destruction sur la grande utopie révolutionnaire du XXe siècle ainsi que ses retombées actuelles dans la vie des individus, en particulier à Cuba. Un très grand roman cubain et universel. Leonardo Padura est né à La Havane en 1955. Diplômé de littérature hispano-américaine, il est romancier, essayiste, journaliste et auteur de scenarii pour le cinéma. Il est l'auteur, entre autres, d'une tétralogie intitulée Les Quatre Saisons, publiée dans quinze pays. édition : janvier 2013"/>
Adresse email: Mot de passe :


osCommerce

  Accueil » Romans et littérature » Leonardo Padura
Recherche rapide
 
Auteurs
Thèmes
**CADEAUX 2018-2019** (39)
Afrique (36)
Allemagne (36)
Amérique Latine (45)
Anarchie (35)
Antilles (12)
Art, théâtre, poésie, photos (19)
Asie (11)
Bandes dessinées (122)
Beaux livres (9)
Benjamin Walter (19)
Bensaïd Daniel (41)
Boutique
Chine (4)
Colonisation et esclavage (34)
Commune de 1871 (37)
Contretemps revue (39)
Cuba - Che Guevara (16)
DVD-CD-CDrom-VHS (70)
Dissidences revue (7)
Ecologie (62)
Economie (124)
Editions AEP
Editions El Ibriz (5)
Education, pédagogie (36)
En lengua espanola (1)
Enfants (56)
Espagne-Portugal (62)
Europe de l'Est (3)
Europe de l'Ouest (9)
Ex-URSS (23)
Fascisme / Extrême-droite (60)
Front populaire (9)
Gauche radicale (57)
Genres et sexualités (203)
Gramsci Antonio (12)
Histoire du mouvement ouvrier (139)
Homo- sexualités (9)
Immigration et/ou postcolonialis (63)
Italie (13)
Justice injustice prison (17)
Lénine (30)
Mai 68 (35)
Mandel Ernest (12)
Marx et Engels (74)
Marxisme XXIè siècle (60)
Marxisme classique (21)
Marxisme moderne (155)
Médias (21)
Naville Pierre (7)
Nouveau Parti Anticapitaliste (62)
Pays arabes (33)
Philosophie (141)
Polars (118)
Politique (182)
Première et deuxième guerre mond (22)
Proche et Moyen-Orient (82)
Quatrième Internationale - LCR (118)
Question juive (43)
Question nationale (12)
Romans et littérature (201)
Rosa Luxemburg (21)
Révolution française (18)
Révolution russe / IIIè Internat (84)
Santé et sciences (28)
Sociologie du travail (58)
Syndicalisme (38)
Tiers monde (5)
Trotsky/ trotskysme (39)
USA (70)
Victor Serge (17)
Padura : L'homme qui aimait les chiens
[Leonardo Padura]
14.00 €
Padura : L'homme qui aimait les chiens
Cliquer pour agrandir

Enfin en collection de poche . En 2004, à la mort de sa femme, Iván, écrivain frustré et responsable d'un misérable cabinet vétérinaire de La Havane, revient sur sa rencontre en 1977 avec un homme mystérieux qui promenait sur la plage deux lévriers barzoï. Après quelques conversations, "l'homme qui aimait les chiens" lui fait des confidences sur Ramôn Mercader, l'assassin deTrotski qu'il semble connaître intimement. Iván reconstruit les trajectoires de Lev Davidovitch Bronstein, dit Trotski, et de Ramón Mercader, connu aussi comme Jacques Mornard, la façon dont ils sont devenus les acteurs de l'un des crimes les plus révélateurs du XXe siècle. À partir de l'exil de l'un et l'enfance de l'autre, de la Révolution russe à la guerre d'Espagne, il suit ces deux itinéraires jusqu'à leur rencontre dramatique à Mexico. Ces deux histoires prennent tout leur sens lorsque Iván y projette ses aventures privées et intellectuelles dans la Cuba contemporaine. Dans une écriture puissante, Leonardo Padura raconte, à travers ses personnages ambigus et convaincants, l'histoire des conséquences du mensonge idéologique et de sa force de destruction sur la grande utopie révolutionnaire du XXe siècle ainsi que ses retombées actuelles dans la vie des individus, en particulier à Cuba. Un très grand roman cubain et universel. Leonardo Padura est né à La Havane en 1955. Diplômé de littérature hispano-américaine, il est romancier, essayiste, journaliste et auteur de scenarii pour le cinéma. Il est l'auteur, entre autres, d'une tétralogie intitulée Les Quatre Saisons, publiée dans quinze pays. édition : janvier 2013

Ce produit a été ajouté à notre catalogue le samedi 19 janvier, 2013.
Critiques
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Nesbo : Du sang sur la glace
Nesbo : Du sang sur la glace
Béroud Bressol : La CGT, (1975-1995) un syndicalisme à l'épreuve des crises
Béroud Bressol : La CGT, (1975-1995) un syndicalisme à l'épreuve des crises
Meiksins Wood : L'origine du capitalisme
Meiksins Wood : L'origine du capitalisme
Muratet : Stoppez les machines
Muratet : Stoppez les machines
Wolf et A. Coupé : Des brebis noires créent les syndicats Sud
Wolf et A. Coupé : Des brebis noires créent les syndicats Sud
Correia : Une histoire populaire du football
Correia : Une histoire populaire du football
Panier plus
vide
INTROUVABLES plus
vers la librairie
vers les introuvables
Du même auteur
Autres articles
Critiques plus
Ecrire une critiqueEcrire une critique pour ce livre !
Nouveautés plus
Riot-Sarcey + Laville : Réveil de l'utopie
Riot-Sarcey + Laville : Réveil de l'utopie
13.90 €
Promotions plus
Lowy : La théorie de la révolution chez le jeune Marx
Lowy : La théorie de la révolution chez le jeune Marx
15.00 €
8.00 €
Informations
transportconfidentialité
Qui sommes-nous ?contact

Réalisation du site de la Librairie La Brèche : Fred Rosmorduc
Copyright © 2003 osCommerce
Powered by osCommerce
Traduction par Delaballe - osCommerce France