Adresse email: Mot de passe :


osCommerce

  Accueil » Marx et Engels » Friedrich Engels
Recherche rapide
 
Auteurs
Thèmes
**CADEAUX 2018-2019** (38)
Afrique (35)
Allemagne (36)
Amérique Latine (46)
Anarchie (35)
Antilles (12)
Art, théâtre, poésie, photos (17)
Asie (9)
Bandes dessinées (122)
Beaux livres (9)
Benjamin Walter (19)
Bensaïd Daniel (40)
Boutique
Chine (4)
Colonisation et esclavage (35)
Commune de 1871 (35)
Contretemps revue (39)
Cuba - Che Guevara (16)
DVD-CD-CDrom-VHS (70)
Dissidences revue (7)
Ecologie (62)
Economie (120)
Editions AEP
Editions El Ibriz (5)
Education, pédagogie (36)
En lengua espanola (1)
Enfants (54)
Espagne-Portugal (59)
Europe de l'Est (3)
Europe de l'Ouest (9)
Ex-URSS (23)
Fascisme / Extrême-droite (58)
Front populaire (9)
Gauche radicale (55)
Genres et sexualités (191)
Gramsci Antonio (12)
Histoire du mouvement ouvrier (137)
Homo- sexualités (9)
Immigration et/ou postcolonialis (59)
Italie (13)
Justice injustice prison (17)
Lénine (29)
Mai 68 (34)
Mandel Ernest (12)
Marx et Engels (74)
Marxisme XXIè siècle (54)
Marxisme classique (21)
Marxisme moderne (157)
Médias (21)
Naville Pierre (8)
Nouveau Parti Anticapitaliste (59)
Pays arabes (32)
Philosophie (141)
Polars (116)
Politique (171)
Première et deuxième guerre mond (22)
Proche et Moyen-Orient (80)
Quatrième Internationale - LCR (116)
Question juive (42)
Question nationale (12)
Romans et littérature (199)
Rosa Luxemburg (20)
Révolution française (18)
Révolution russe / IIIè Internat (84)
Santé et sciences (28)
Sociologie du travail (58)
Syndicalisme (37)
Tiers monde (5)
Trotsky/ trotskysme (38)
USA (71)
Victor Serge (17)
Engels : La situation de la classe ouvrière en Angleterre
[Friedrich Engels]
7.00 €
Engels : La situation de la classe ouvrière en Angleterre
Cliquer pour agrandir

La situation de la classe ouvrière en Angleterre D’après les observations de l’auteur et des sources authentiques L’œuvre que nous proposons ici montre comment l’approfondissement scientifique, disciplinant la passion, peut se traduire en un travail d’analyse minutieusement et précisément documenté, sans que la charge d’idéaux propre au tempérament juvénile en soit affectée. C’est en soi une bonne raison pour insérer La situation de la classe ouvrière en Angleterre dans la « bibliothèque jeunes » de notre maison d’édition, mais certainement pas la seule. De ce point de vue, le texte d’Engels est le premier d’une longue série d’œuvres marxistes centrées sur différents aspects ou sur des moments successifs de l’évolution de la formation économico-sociale capitaliste. Ce texte porte sur une profonde transformation sociale, celle pour laquelle l’auteur forge la définition de « révolution industrielle », consacrée par la suite comme catégorie historiographique universelle. Dans la préface de 1892, Engels note que l’état de choses décrit dans l’ouvrage appartient au passé de l’Angleterre, et esquisse en quelques pages les profonds changements suscités en cinquante ans, précisément par la « révolution » que lui-même avait décrite dans sa jeunesse. Il estime toutefois que l’ouvrage mérite d’être reproduit intégralement, pour des raisons qui, en substance, coïncident avec celles qui motivent la présente publication. La « situation de la classe ouvrière », en Angleterre et en général dans les pays avancés de l’Occident, a aujourd’hui beaucoup changé, mais ce qu’a décrit Engels est un processus typique des premières phases d’industrialisation. L’Angleterre des débuts du XIXe siècle s’est reproduite maintes et maintes fois, à mesure que les phénomènes d’exode rural, de prolétarisation, d’urbanisation, de passage de l’artisanat au système de l’usine, analysés dans ce pays, se sont étendus à de nouvelles parties du globe. Aujourd’hui, de nouvelles Manchester parsèment par centaines les cartes des pays émergents ou récemment émergés ; par de nombreux aspects, elles ressemblent de façon surprenante à l’originale anglaise du XIXe siècle, elles en diffèrent profondément par d’autres, à commencer par une échelle démographique agrandie d’un facteur dix ou cent. Pour des jeunes qui, comme Engels en son temps, préfèrent « connaître la réalité de la vie » plutôt que de dissiper la leur en « conversations mondaines et cérémonies ennuyeuses », La situation de la classe ouvrière en Angleterre est plus qu’un modèle. Elle ne fait pas seulement qu’inciter à l’étude et à la compréhension des Manchester du XIXe siècle, mais fournit aussi d’excellents instruments pour s’y appliquer. D’un côté, des indications fondamentales de méthode, de l’autre une grande masse de données et d’observations pratiques indispensables pour ces comparaisons qui sont au cœur de la méthode marxiste elle-même. Si le marxisme est la recherche de la loi du changement social, il est essentiel de distinguer ce qui change de ce qui persiste, d’identifier ce qui est typique et ce qui est spécifique, de séparer ce qui est fortuit de ce qui, dans le changement, constitue précisément une règle. Disposer d’une analyse aussi approfondie et détaillée de ce qui arrivait à notre classe dans l’Angleterre d’il y a deux siècles est une base solide pour l’étude de la « situation » du prolétariat d’aujourd’hui dans de vastes zones de l’Asie, de l’Amérique latine et de l’Afrique. Après Engels, plusieurs générations de révolutionnaires ont continué à enrichir le laboratoire marxiste d’outils conceptuels et de recherches empiriques, le dotant ainsi d’un patrimoine théorique dont il tire avantage dans la compréhension des phénomènes inédits liés à l’émergence de nouvelles puissances, de dimensions continentales. Le point de vue théorique général de La situation de la classe ouvrière en Angleterre est encore embryonnaire par rapport au marxisme. C’est Engels lui-même qui l’affirme en 1892, prenant comme exemple la « grande importance » attribuée au fait que le communisme n’est pas seulement la doctrine du parti ouvrier mais une théorie « dont le but final est de libérer l’ensemble de la société, y compris les capitalistes eux-mêmes, des conditions sociales actuelles qui l’étouffent ». Ceci est vrai dans l’abstrait, note Engels, mais dans la pratique la bourgeoisie s’oppose de toutes ses forces au changement, et « la classe ouvrière se verra contrainte d’entreprendre et de réaliser seule la révolution sociale ».

Ce produit a été ajouté à notre catalogue le mardi 15 mars, 2011.
Critiques
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Ernest Mandel : Sur la Seconde guerre mondiale
Ernest Mandel : Sur la Seconde guerre mondiale
Trotsky : Staline
Trotsky : Staline
Socialisme utopique et socialisme scientifique+Ludwig Feuerbach
Socialisme utopique et socialisme scientifique+Ludwig Feuerbach
Anti-Dühring
Anti-Dühring
Lissagaray : Histoire de la Commune de 1871
Lissagaray : Histoire de la Commune de 1871
Esquisse d'une critique de l'économie politique
Esquisse d'une critique de l'économie politique
Panier plus
vide
INTROUVABLES plus
vers la librairie
vers les introuvables
Du même auteur
Engels, Friedrich
Autres articles
Critiques plus
Ecrire une critiqueEcrire une critique pour ce livre !
Nouveautés plus
Grine : L'attrapeur de rats
Grine : L'attrapeur de rats
11.00 €
Promotions plus
Contretemps n°8 (ancienne série): nouveaux monstres et vieux démons : déconstruire l'extrême droite
Contretemps n°8 (ancienne série): nouveaux monstres et vieux démons : déconstruire l'extrême droite
18.30 €
8.00 €
Informations
transportconfidentialité
Qui sommes-nous ?contact

Réalisation du site de la Librairie La Brèche : Fred Rosmorduc
Copyright © 2003 osCommerce
Powered by osCommerce
Traduction par Delaballe - osCommerce France