Cette relecture établit que la valeur d'échange des marchandises est économiquement indéterminée dans Le Capital la loi de la valeur dépend de normes monétaire, salariale et foncière, normes de caractère étatique qui en font une loi socio-politique. La monnaie, la force de travail et la rente absolue constituent les concepts fondateurs et les points forts de la théorie de Marx, ceux où s'ancre sa critique de l'économie politique. Mais la relecture du Capital montre aussi qu'il s'agit de concepts fragiles, des points faibles de l'exposé de Marx qui menacent, à tout moment, de faire basculer sa théorie du côté de l'économie politique qu'il critique. L'auteur soutient que les ambiguïtés et incertitudes de la loi de la valeur dans Le Capital, notamment les difficultés de conceptualisation des rapports marchand, salarial et foncier, sont liées aux problèmes que rencontre Marx dans la conceptualisation de l'Etat.

édition : Page 2"/>
Adresse email: Mot de passe :


osCommerce

  Accueil » Economie » Tran Haï Hac
Recherche rapide
 
Auteurs
Thèmes
**CADEAUX 2018-2019** (39)
Afrique (36)
Allemagne (36)
Amérique Latine (46)
Anarchie (35)
Antilles (13)
Art, théâtre, poésie, photos (19)
Asie (11)
Bandes dessinées (126)
Beaux livres (8)
Benjamin Walter (21)
Bensaïd Daniel (41)
Boutique
Chine (4)
Colonisation et esclavage (36)
Commune de 1871 (40)
Contretemps revue (39)
Cuba - Che Guevara (17)
DVD-CD-CDrom-VHS (69)
Dissidences revue (7)
Ecologie (73)
Economie (125)
Editions AEP
Editions El Ibriz (5)
Education, pédagogie (36)
En lengua espanola (1)
Enfants (55)
Espagne-Portugal (63)
Europe de l'Est (3)
Europe de l'Ouest (9)
Ex-URSS (23)
Fascisme / Extrême-droite (61)
Front populaire (9)
Gauche radicale (57)
Genres et sexualités (201)
Gramsci Antonio (12)
Histoire du mouvement ouvrier (141)
Homo- sexualités (16)
Immigration et/ou postcolonialis (67)
Italie (14)
Justice injustice prison (18)
Lénine (30)
Mai 68 (33)
Mandel Ernest (12)
Marx et Engels (76)
Marxisme XXIè siècle (61)
Marxisme classique (21)
Marxisme moderne (156)
Médias (22)
Naville Pierre (7)
Nouveau Parti Anticapitaliste (63)
Pays arabes (34)
Philosophie (139)
Polars (123)
Politique (189)
Première et deuxième guerre mond (22)
Proche et Moyen-Orient (80)
Quatrième Internationale - LCR (120)
Question juive (44)
Question nationale (12)
Romans et littérature (215)
Rosa Luxemburg (21)
Révolution française (18)
Révolution russe / IIIè Internat (86)
Santé et sciences (32)
Sociologie du travail (60)
Syndicalisme (39)
Tiers monde (5)
Trotsky/ trotskysme (41)
USA (76)
Victor Serge (17)
Tran Haï Hac : Relire le capital (2 tomes)
[Tran Haï Hac]
58.00 €
Tran Haï Hac : Relire le capital (2 tomes)
Cliquer pour agrandir

Le présent ouvrage participe de la toute récente réouverture du débat sur Le Capital, interrompu plus ou moins au milieu des années 1980. Certes, cette reprise des débats a lieu dans des conditions nouvelles, celles de la disparition de l'orthodoxie marxiste, de l'avènement du capital mondialisé, mais aussi de l'émergence d'un mouvement altermondialiste, porteur de nouvelles interrogations et réflexions sur le capitalisme contemporain. Dans ce contexte, "relire Le Capital" de Marx, c'est tout d'abord prolonger son projet de "critique de l'économie politique", c'est-à-dire de mise en question des catégories économiques que sont la marchandise et la monnaie, le capital et le salariat, le profit et la rente. Mais la théorie de Marx, qui se pose comme critique de l'économie politique, s'est figée dans beaucoup de controverses en une autre économie politique dont la critique doit par suite être faite simultanément. D'où le sous-titre : "Marx, critique de l'économie politique et objet de la critique de l'économie politique".
Cette relecture établit que la valeur d'échange des marchandises est économiquement indéterminée dans Le Capital la loi de la valeur dépend de normes monétaire, salariale et foncière, normes de caractère étatique qui en font une loi socio-politique. La monnaie, la force de travail et la rente absolue constituent les concepts fondateurs et les points forts de la théorie de Marx, ceux où s'ancre sa critique de l'économie politique. Mais la relecture du Capital montre aussi qu'il s'agit de concepts fragiles, des points faibles de l'exposé de Marx qui menacent, à tout moment, de faire basculer sa théorie du côté de l'économie politique qu'il critique. L'auteur soutient que les ambiguïtés et incertitudes de la loi de la valeur dans Le Capital, notamment les difficultés de conceptualisation des rapports marchand, salarial et foncier, sont liées aux problèmes que rencontre Marx dans la conceptualisation de l'Etat.

édition : Page 2

Ce produit a été ajouté à notre catalogue le mercredi 03 décembre, 2008.
Critiques
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Mythes et limites de l'anthropologie. Le sang et les mots
Mythes et limites de l'anthropologie. Le sang et les mots
Roubine : Essais sur la théorie de la valeur de Marx
Roubine : Essais sur la théorie de la valeur de Marx
Panier plus
vide
INTROUVABLES plus
vers la librairie
vers les introuvables
Du même auteur
Autres articles
Critiques plus
Ecrire une critiqueEcrire une critique pour ce livre !
Nouveautés plus
Deluermoz : Commune(s) 1870-1871, une traversée des mondes au XIXè
Deluermoz : Commune(s) 1870-1871, une traversée des mondes au XIXè
25.00 €
Promotions plus
Lowy : La théorie de la révolution chez le jeune Marx
Lowy : La théorie de la révolution chez le jeune Marx
15.00 €
8.00 €
Informations
transportconfidentialité
Qui sommes-nous ?contact

Réalisation du site de la Librairie La Brèche : Fred Rosmorduc
Copyright © 2003 osCommerce
Powered by osCommerce
Traduction par Delaballe - osCommerce France