Adresse email: Mot de passe :


osCommerce

  Accueil » Grandizo Munis
Recherche rapide
 
Auteurs
Thèmes
**CADEAUX 2018-2019** (39)
Afrique (36)
Allemagne (36)
Amérique Latine (45)
Anarchie (35)
Antilles (12)
Art, théâtre, poésie, photos (19)
Asie (11)
Bandes dessinées (122)
Beaux livres (9)
Benjamin Walter (19)
Bensaïd Daniel (41)
Boutique
Chine (4)
Colonisation et esclavage (34)
Commune de 1871 (37)
Contretemps revue (39)
Cuba - Che Guevara (16)
DVD-CD-CDrom-VHS (70)
Dissidences revue (7)
Ecologie (62)
Economie (123)
Editions AEP
Editions El Ibriz (5)
Education, pédagogie (36)
En lengua espanola (1)
Enfants (56)
Espagne-Portugal (62)
Europe de l'Est (3)
Europe de l'Ouest (9)
Ex-URSS (23)
Fascisme / Extrême-droite (60)
Front populaire (9)
Gauche radicale (57)
Genres et sexualités (203)
Gramsci Antonio (12)
Histoire du mouvement ouvrier (139)
Homo- sexualités (9)
Immigration et/ou postcolonialis (63)
Italie (13)
Justice injustice prison (17)
Lénine (30)
Mai 68 (35)
Mandel Ernest (12)
Marx et Engels (74)
Marxisme XXIè siècle (60)
Marxisme classique (21)
Marxisme moderne (155)
Médias (21)
Naville Pierre (7)
Nouveau Parti Anticapitaliste (62)
Pays arabes (33)
Philosophie (141)
Polars (118)
Politique (182)
Première et deuxième guerre mond (22)
Proche et Moyen-Orient (82)
Quatrième Internationale - LCR (118)
Question juive (43)
Question nationale (12)
Romans et littérature (201)
Rosa Luxemburg (21)
Révolution française (18)
Révolution russe / IIIè Internat (84)
Santé et sciences (28)
Sociologie du travail (58)
Syndicalisme (38)
Tiers monde (5)
Trotsky/ trotskysme (39)
USA (70)
Victor Serge (17)
Munis : Critique et théorie de la Révolution Espagnole, 1930-1939
[Grandizo Munis]
15.00 €
Munis : Critique et théorie de la Révolution Espagnole, 1930-1939
Cliquer pour agrandir

Critique et théorie de la révolution espagnole / 1930 - 1939 La crise révolutionnaire des années 1930 en Espagne a lieu dans une phase historique cruciale. Précédée de cinq ans de grèves et de soulèvements d’ouvriers et de paysans pauvres, elle aboutit à ses batailles décisives en 1936, lorsque le cycle révolutionnaire qui avait commencé avec la première guerre impérialiste et avec Octobre 1917 s’était déjà épuisé, et lorsque l’Internationale communiste avait déjà été assujettie aux intérêts de l’État russe. En 1936, commençaient les grands procès contre les bolcheviks à Moscou et la contre-révolution stalinienne débordait des frontières d’ « un seul pays » pour devenir une contre-révolution internationale. Un prolétariat généreux et son avant-garde furent engagés dans une lutte à mort, dépourvus de stratégie et de parti léniniste en mesure d’ouvrir des perspectives au cours de ce séisme qui secoua toutes les classes de la péninsule ibérique. Au cours de ces années-là, la dénonciation du rôle contre-révolutionnaire du nazisme, du fascisme, du stalinisme et des partis démocrates et « socialistes » était un enjeu décisif. Dans son œuvre, Munis offre les informations et les indications nécessaires afin que les futures avant-gardes internationalistes puissent réfléchir et s’approprier cet héritage historique. Aujourd’hui nous savons que l’idéologie stalinienne a fini dans les rebuts de l’histoire, tandis que les interprètes de ce mensonge historique, fonctionnel à l’époque aux intérêts de l’impérialisme russe, ont changé de couleur comme des caméléons. Il n’y a rien d’étonnant à cela : c’est dans la nature des contre-révolutionnaires d’être prêts à revêtir les atours à la mode, une mode dessinée dans les capitales des puissances impérialistes. Munis nous lègue des pages inoubliables de lutte et de dénonciation du fascisme et du stalinisme, ainsi que d’abnégation à la cause du communisme. Il montre qu’en Espagne une avant-garde prolétarienne n’avait pas été arrêtée, dans son élan révolutionnaire, par le fascisme, ni par la démocratie, ni par le stalinisme. Mais il montre également que cette avant-garde a été vaincue et anéantie parce qu’elle n’a pas eu le temps ni la capacité d’assimiler la leçon de Lénine. Elle n’a pas su opposer aux luttes des fractions de la bourgeoisie impérialiste la stratégie du prolétariat mise en œuvre par son parti. Le texte que nous publions en intégralité a conservé toute sa valeur de témoignage et de document historique. Dans le respect de la clarté de la distinction politique autant que de la passion pour la bataille internationaliste commune, la publication de ces pages est aussi un hommage rendu à la figure de Grandizo Munis et au courage de son activité de militant révolutionnaire. Aperçu biographique : Le communiste révolutionnaire espagnol Grandizo Munis (1912-1989), militant depuis les années trente du siècle dernier dans le mouvement d’opposition au stalinisme qui se réclamait de Lev Trotsky, dirigea le petit groupe révolutionnaire des bolcheviques-léninistes d’Espagne durant la Guerre civile. Emprisonné en 1938 par les staliniens et menacé de mort, réussit à s’échapper au dernier moment et à se réfugier en France et ensuite au Mexique. Pendant la guerre, il développa une réflexion politique qui l’amena à abandonner les positions du trotskisme, en particulier à l’égard de l’URSS, dont il dénonça la nature sociale de capitalisme d’État. Rentré en Europe en 1948, il s’établit en France, où il continua sa lutte pour le communisme en dirigeant le Ferment Ouvrier Révolutionnaire. Table des Matières : - VII - Abréviations et sigles - IX - Préface de l’éditeur - XXXI - Abrégé biographique révolutionnaire de G. Munis - 3 - PREMIÈRE PARTIE * 5 : Chapitre 1 Les fondements historiques de la crise sociale * 29 : Chapitre Il La physionomie structurelle de l’Espagne * 43 : Chapitre III Nature de la révolution * 53 : Chapitre IV Partis et programmes * 71 : Chapitre V La révolution « non sanglante » de 1931 * 89 : Chapitre VI La période constituante aux Cortes et dans la rue * 121 : Chapitre VII Le « virage à gauche » des socialistes et leur revirement. Résistance à la contre-révolution * 151 : Chapitre VIII Le mouvement insurrectionnel d’octobre 1934 à Madrid, en Catalogne et dans les Asturies * 193 : Chapitre IX Les masses récupèrent de leur défaite et le mouvement ouvrier se recompose politiquement - 215 - DEUXIÈMIE PARTIE * 217 : Chapitre X Le Front populaire contre la lutte des classes et la révolution sociale * 237 : Chapitre XI De la victoire du Front populaire à l’insurrection militaire * 253 : Chapitre XII Le 19 juillet 1936 * 273 : Chapitre XIII Dualité du pouvoir : la prépondérance ouvrière * 305 : Chapitre XIV Dualité du pouvoir : la contre-offensive réactionnaire * 345 : Chapitre XV Les journées de mai 1937 * 375 : Chapitre XVI Guerre, révolution et théorie du masque * 399 : Chapitre XVII La propriété * 425 : Chapitre XVIII L’armée * 447 : Chapitre XIX Le gouvernement Negrin-Staline - Annexes * 495 I. Le programme du Front populaire espagnol * 505 2. La rupture du Groupe Communiste-internationaliste d’Espagne avec la Quatrième Internationale * 507 - Natalia Sedova-Trotsky, Benjamin Péret et Grandizo Munis : Lettre ouverte au Parti Communiste Internationaliste (Juin 1947) * 516 - Lettre de Natalia Sedova-Trotsky au Comité exécutif de la IV’ Internationale (1951) * 519 Chronologie * 546 Gouvernements de Front Populaire (1936-1939) * 549 Index des cartes et des illustrations * 551 Index des noms * 559 Repères biographiques des noms cités Editions Science Marxiste - Collection Documents 10, rue Lavoisier - 93100 Montreuil-sous-Bois 2007, XL+600 pages ; 17 pages d’illustrations, 9 cartes ISBN 978-2-91263923-3 / Prix : 15 € Répondre à cet article Autres articles de cette rubrique 1. Amadeo BORDIGA : Histoire de la Gauche Communiste - tome 1 (1912-1919) et tome 1bis 2. Barcelona, mayo 1937 - Testimonios desde las barricadas 3. Daniel BOORSTIN : Les Découvreurs 4. Fernando MEIRELLES : The Constant Gardener ( film ) 5. Grandizo MUNIS : Leçons d’une défaite, promesse d’une victoire 6. Grandizo MUNIS : Leçons d’une défaite, promesse d’une victoire 7. Jean-Pierre BESSE & Claude PENNETIER : Juin 40, la négociation secrète 8. Laurence THERY : Le travail intenable 9. Louis JANOVER : La Démocratie comme science-fiction de la politique 10. Mary DAVIS : Sylvia Pankhurst. A life in Radical Politics. 11. Yohanne LAMOULERE et Patrick HERMANN : La roue, ou la noria des saisonniers agricoles 580 pages édition : février 2007

Ce produit a été ajouté à notre catalogue le mardi 02 octobre, 2007.
Critiques
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Berneri : Guerre de classes en Espagne
Berneri : Guerre de classes en Espagne
Munis : La voz de la memoria (st : fr et angl)
Munis : La voz de la memoria (st : fr et angl)
Broué Témime : La révolution et la guerre d'Espagne
Broué Témime : La révolution et la guerre d'Espagne
Munis : De la guerre civile espagnole à la rupture avec la Quatrième Internationale
Munis : De la guerre civile espagnole à la rupture avec la Quatrième Internationale
Ferro (présentation) : Des soviets au communisme bureaucratique
Ferro (présentation) : Des soviets au communisme bureaucratique
Hommage à la Catalogne
Hommage à la Catalogne
Panier plus
vide
INTROUVABLES plus
vers la librairie
vers les introuvables
Du même auteur
Autres articles
Critiques plus
Ecrire une critiqueEcrire une critique pour ce livre !
Nouveautés plus
Meiksins Wood : L'origine du capitalisme
Meiksins Wood : L'origine du capitalisme
10.00 €
Promotions plus
La République et l'Eglise, i_mages d'une querelle
La République et l'Eglise, i_mages d'une querelle
29.00 €
15.00 €
Informations
transportconfidentialité
Qui sommes-nous ?contact

Réalisation du site de la Librairie La Brèche : Fred Rosmorduc
Copyright © 2003 osCommerce
Powered by osCommerce
Traduction par Delaballe - osCommerce France