Adresse email: Mot de passe :


osCommerce

  Accueil » Polars » Bernard Mathieu
Recherche rapide
 
Auteurs
Thèmes
**CADEAUX 2018-2019** (38)
Afrique (35)
Allemagne (36)
Amérique Latine (46)
Anarchie (35)
Antilles (12)
Art, théâtre, poésie, photos (17)
Asie (9)
Bandes dessinées (118)
Beaux livres (9)
Benjamin Walter (19)
Bensaïd Daniel (40)
Boutique
Chine (4)
Colonisation et esclavage (35)
Commune de 1871 (34)
Contretemps revue (39)
Cuba - Che Guevara (16)
DVD-CD-CDrom-VHS (70)
Dissidences revue (7)
Ecologie (60)
Economie (120)
Editions AEP
Editions El Ibriz (5)
Education, pédagogie (36)
En lengua espanola (1)
Enfants (54)
Espagne-Portugal (59)
Europe de l'Est (3)
Europe de l'Ouest (10)
Ex-URSS (23)
Fascisme / Extrême-droite (57)
Front populaire (9)
Gauche radicale (55)
Genres et sexualités (190)
Gramsci Antonio (12)
Histoire du mouvement ouvrier (137)
Homo- sexualités (9)
Immigration et/ou postcolonialis (59)
Italie (13)
Justice injustice prison (17)
Lénine (29)
Mai 68 (34)
Mandel Ernest (12)
Marx et Engels (72)
Marxisme XXIè siècle (54)
Marxisme classique (21)
Marxisme moderne (157)
Médias (21)
Naville Pierre (8)
Nouveau Parti Anticapitaliste (59)
Pays arabes (32)
Philosophie (141)
Polars (116)
Politique (170)
Première et deuxième guerre mond (22)
Proche et Moyen-Orient (81)
Quatrième Internationale - LCR (116)
Question juive (42)
Question nationale (12)
Romans et littérature (195)
Rosa Luxemburg (21)
Révolution française (18)
Révolution russe / IIIè Internat (84)
Santé et sciences (27)
Sociologie du travail (56)
Syndicalisme (37)
Tiers monde (5)
Trotsky/ trotskysme (38)
USA (71)
Victor Serge (17)
Carmelita
[Bernard Mathieu]
8.20 €
Carmelita
Cliquer pour agrandir

On a tué l’homme qu’elle aimait. Ivre de chagrin, Carmelita quitte Brasília et se jette dans la folie grouillante de Rio comme on se fiche à l’eau. Son fils aîné de seize ans l’accompagne. Lorsqu’ils descendent du bus, ils ont le sentiment de débarquer dans un ailleurs indéfinissable. La ville est immense, violente, imprévisible et dévore ses enfants. Logés dans le bidonville qui domine le vieux pénitencier où pourrissent des milliers de détenus dont on entend les voix comme autant d’âmes damnées, Carmelita et Emerson comprennent que pour survivre, il leur faudra mettre les mains dans la boue noire du crime. Carmelita est mêlée à un sequestro tandis qu’Emerson est enrôlé dans la guerre qui déchire les orgas criminelles des favelas… Une superbe tragédie carioca, un livre inoubliable. 615 pages édition : novembre 2009

Ce produit a été ajouté à notre catalogue le lundi 15 mars, 2010.
Critiques
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Markaris : Liquidation à la grecque
Markaris : Liquidation à la grecque
De Luca : Le jour avant le bonheur
De Luca : Le jour avant le bonheur
BD Motherfucker tome 1
BD Motherfucker tome 1
BD Montaigne+Pinçon-Charlot : Riche, pourquoi pas toi?
BD Montaigne+Pinçon-Charlot : Riche, pourquoi pas toi?
Mordillat : La brigade du rire
Mordillat : La brigade du rire
Markaris : Le justicier d'Athènes
Markaris : Le justicier d'Athènes
Panier plus
1 x Naville : Vers l'automatisme social ?
1 x Dolores Redondo : Le gardien invisible
1 x Leclercq : (Nos) néos-nazis et ultra-droite
1 x Black Blocs
1 x Carmelita
1 x Attia : Paris blues
115.10 €
INTROUVABLES plus
vers la librairie
vers les introuvables
Du même auteur
Autres articles
Critiques plus
Ecrire une critiqueEcrire une critique pour ce livre !
Nouveautés plus
Actuel Marx 66, l'anarchisme cet autre socialisme
Actuel Marx 66, l'anarchisme cet autre socialisme
25.00 €
Promotions plus
Elie Kagan (intro Bensaîd) : Mai 68 d'un photographe
Elie Kagan (intro Bensaîd) : Mai 68 d'un photographe
27.50 €
12.00 €
Informations
transportconfidentialité
Qui sommes-nous ?contact

Réalisation du site de la Librairie La Brèche : Fred Rosmorduc
Copyright © 2003 osCommerce
Powered by osCommerce
Traduction par Delaballe - osCommerce France