Adresse email: Mot de passe :


osCommerce

  Accueil » Fascisme / Extrême-droite » Mauger et Pelletier
Recherche rapide
 
Auteurs
Thèmes
**CADEAUX 2018-2019** (38)
Afrique (35)
Allemagne (36)
Amérique Latine (46)
Anarchie (35)
Antilles (12)
Art, théâtre, poésie, photos (17)
Asie (9)
Bandes dessinées (118)
Beaux livres (9)
Benjamin Walter (19)
Bensaïd Daniel (40)
Boutique
Chine (4)
Colonisation et esclavage (35)
Commune de 1871 (34)
Contretemps revue (39)
Cuba - Che Guevara (16)
DVD-CD-CDrom-VHS (70)
Dissidences revue (7)
Ecologie (60)
Economie (119)
Editions AEP
Editions El Ibriz (5)
Education, pédagogie (36)
En lengua espanola (1)
Enfants (54)
Espagne-Portugal (58)
Europe de l'Est (3)
Europe de l'Ouest (10)
Ex-URSS (23)
Fascisme / Extrême-droite (57)
Front populaire (9)
Gauche radicale (55)
Genres et sexualités (190)
Gramsci Antonio (12)
Histoire du mouvement ouvrier (137)
Homo- sexualités (9)
Immigration et/ou postcolonialis (59)
Italie (13)
Justice injustice prison (17)
Lénine (29)
Mai 68 (34)
Mandel Ernest (12)
Marx et Engels (73)
Marxisme XXIè siècle (52)
Marxisme classique (21)
Marxisme moderne (157)
Médias (21)
Naville Pierre (8)
Nouveau Parti Anticapitaliste (59)
Pays arabes (32)
Philosophie (141)
Polars (116)
Politique (168)
Première et deuxième guerre mond (22)
Proche et Moyen-Orient (80)
Quatrième Internationale - LCR (116)
Question juive (42)
Question nationale (12)
Romans et littérature (193)
Rosa Luxemburg (22)
Révolution française (18)
Révolution russe / IIIè Internat (83)
Santé et sciences (27)
Sociologie du travail (56)
Syndicalisme (37)
Tiers monde (5)
Trotsky/ trotskysme (38)
USA (70)
Victor Serge (17)
Mauger Pelletier: Classes populaires et FN, explications de votes
[Mauger et Pelletier]
18.00 €
Mauger Pelletier: Classes populaires et FN, explications de votes
Cliquer pour agrandir

Beaucoup d'ouvrages s'occupent du FN. Mais très peu se centrent sur les votes et les votants FN. Il est pourtant urgent de les comprendre Avant de condamner les « votes FN », il vaut mieux en examiner la possibilité et les justifications. Il se pourrait même que ce soit une des manières les plus efficaces, de s'opposer à leur prolifération. Car contre le FN, on ne compte malheureusement plus les débauches d'énergies, les oppositions sans concession, les dénonciations, les rassemblements, les manifestations dans lesquels des trésors de bonne volonté militante se sont investis et, au vue des résultats électoraux obtenus... ensevelis et perdus. Cette débauche d'énergie semble ne jamais concerner ni atteindre individuellement ceux qui votent FN.
A présent, il est temps, grand temps même, de comprendre « d'où viennent ces votes FN » si l'on veut s'employer à contenir leurs progressions.
L'ouvrage s'appuiera sur des enquêtes de terrain, mais il sera aussi polémique : en rupture avec les idées-reçues sur le FN et en rupture avec l'ethnocentrisme militant ordinaire qui « pèsent sur nous comme un couvercle », et qui remplissent de réponses commodes en décourageant les investigations qui dérangent.
Cet ouvrage dira « non », autant de « non » - outillés des ressources de sciences sociales - qu'il faut pour que soit appréhendé « d'où viennent ces votes FN, tant de votes FN ? ».
1) Non, « le » vote FN n'existe pas Ce serait croire en la continuité « de substance » et transhistorique de « la même extrême droite », en la résurgence périodique de « la bête immonde ». Alors que nonobstant l'identité de la marque (FN), ont été sous ce label organisées (aux prix de luttes internes vives qu'il faut recomposer) des entreprises politiques très différentes dans leurs recrutements, leurs organisations, leurs professionnalisations, leurs managements, leurs hiérarchies, leurs mobilisations électorales...et conséquemment leurs « offres » programmatiques. Ce serait croire que les électeurs qui font (en une configuration particulière du marché politique et de leurs trajectoires) usages des bulletins FN sont ensuite fidèles à la marque. C'est supposer une continuité trop forte des itinéraires de votes. Ce qu'il faut examiner.
D'un scrutin à l'autre, ce ne sont jamais exactement les mêmes individus qui vont voter. En 2002, près d'un quart des électeurs ayant voté Le Pen au premier tour, n'ont pas voté identiquement au second.
En 2007, la moitié des votants Le Pen de 2002 ne votent plus pareil et 40% des votants Le Pen n'avaient pas voté pour lui en 2002. Il faut désormais analyser si, sous l'effet d'une légitimité accrue de la marque, la stabilité des votants FN « nouvelle formule » s'en trouve consolidée ou pas ? Ce serait croire en « un » vote FN, alors qu'il y a « des » votes FN. Ils sont irréductibles les uns aux autres, extrêmement différents, notamment quant aux positions et aux trajectoires sociales, aux représentations de sa position dans l'espace social, aux rapports à l'avenir, qu'ils expriment... Plusieurs cas seront ici travaillés.

édition : janvier 2017

Ce produit a été ajouté à notre catalogue le lundi 16 janvier, 2017.
Critiques
Panier plus
1 x NPA : Non à la guerre au Mali, troupes françaises hors d'Afrique
2.00 €
INTROUVABLES plus
vers la librairie
vers les introuvables
Du même auteur
Autres articles
Critiques plus
Ecrire une critiqueEcrire une critique pour ce livre !
Nouveautés plus
Guillaumin : Sexe race et pratique du pouvoir, l'idée de nature
Guillaumin : Sexe race et pratique du pouvoir, l'idée de nature
18.00 €
Promotions plus
La République et l'Eglise, i_mages d'une querelle
La République et l'Eglise, i_mages d'une querelle
29.00 €
15.00 €
Informations
transportconfidentialité
Qui sommes-nous ?contact

Réalisation du site de la Librairie La Brèche : Fred Rosmorduc
Copyright © 2003 osCommerce
Powered by osCommerce
Traduction par Delaballe - osCommerce France