Adresse email: Mot de passe :


osCommerce

  Accueil » Romans et littérature » Cissoko Aya
Recherche rapide
 
Auteurs
Thèmes
**CADEAUX 2018-2019** (39)
Afrique (36)
Allemagne (36)
Amérique Latine (45)
Anarchie (35)
Antilles (12)
Art, théâtre, poésie, photos (19)
Asie (11)
Bandes dessinées (122)
Beaux livres (9)
Benjamin Walter (19)
Bensaïd Daniel (40)
Boutique
Chine (4)
Colonisation et esclavage (34)
Commune de 1871 (36)
Contretemps revue (39)
Cuba - Che Guevara (16)
DVD-CD-CDrom-VHS (70)
Dissidences revue (7)
Ecologie (62)
Economie (121)
Editions AEP
Editions El Ibriz (5)
Education, pédagogie (36)
En lengua espanola (1)
Enfants (56)
Espagne-Portugal (62)
Europe de l'Est (2)
Europe de l'Ouest (9)
Ex-URSS (23)
Fascisme / Extrême-droite (60)
Front populaire (9)
Gauche radicale (57)
Genres et sexualités (198)
Gramsci Antonio (12)
Histoire du mouvement ouvrier (139)
Homo- sexualités (9)
Immigration et/ou postcolonialis (62)
Italie (13)
Justice injustice prison (17)
Lénine (30)
Mai 68 (35)
Mandel Ernest (12)
Marx et Engels (75)
Marxisme XXIè siècle (59)
Marxisme classique (21)
Marxisme moderne (155)
Médias (21)
Naville Pierre (7)
Nouveau Parti Anticapitaliste (61)
Pays arabes (33)
Philosophie (141)
Polars (119)
Politique (179)
Première et deuxième guerre mond (22)
Proche et Moyen-Orient (82)
Quatrième Internationale - LCR (117)
Question juive (43)
Question nationale (12)
Romans et littérature (204)
Rosa Luxemburg (21)
Révolution française (18)
Révolution russe / IIIè Internat (84)
Santé et sciences (28)
Sociologie du travail (58)
Syndicalisme (38)
Tiers monde (5)
Trotsky/ trotskysme (39)
USA (70)
Victor Serge (17)
Aya Cissoko : N'ba
[Cissoko Aya]
17.00 €
Aya Cissoko : N'ba
Cliquer pour agrandir

« Je n’aime pas la saleté ! » Tout doit être propre et en ordre, à commencer par les enfants. L’hygiène a occupé une place prépondérante dans son éducation et dans la nôtre. Ma mère regrette le temps où elle nous lavait elle-même. Rien de mieux que le gant de crin et un bloc de savon de Marseille pour obtenir un résultat irréprochable. « Je vais frotter jusqu’à ça brille. » Elle arrive à se convaincre que la peau fonce depuis que ce n’est plus elle qui s’en occupe : « Tu es en train de noircir. »

édition : mars 2016

Ce produit a été ajouté à notre catalogue le lundi 30 mai, 2016.
Critiques
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Simone Weil : Grèves et joie pure
Simone Weil : Grèves et joie pure
Ken Loach : Défier le récit des puissants
Ken Loach : Défier le récit des puissants
Panier plus
1 x Rimbaud Révolution
1 x Alexievitch :La fin de l'homme rouge
1 x Atwood : La servante écarlate
1 x William Blanc: Super-héros, Une Histoire politique
1 x Arendt : Juger
1 x Bordeaux et la Commune 1870-1871
1 x Achcar : Symptômes morbides, la rechute du soulèvement arabe
1 x Neveux Olivier: Théâtres en lutte
1 x Dot Pouillard : De la théologie à la libération? histoire du Jihad islamique palestinien
1 x BD : Le printemps des arabes
1 x BD Marx Engels : Le manifeste du parti communiste adapté par Rowson
1 x Ajari : La dignité ou la mort, éthique et politique de la race
1 x Dejours : Suicide et travail : que faire?
1 x Les écrivains contre la Commune
242.10 €
INTROUVABLES plus
vers la librairie
vers les introuvables
Du même auteur
Autres articles
Critiques plus
Ecrire une critiqueEcrire une critique pour ce livre !
Nouveautés plus
Seghers : La septième croix
Seghers : La septième croix
22.00 €
Promotions plus
Trotsky : Staline
Trotsky : Staline
31.50 €
20.00 €
Informations
transportconfidentialité
Qui sommes-nous ?contact

Réalisation du site de la Librairie La Brèche : Fred Rosmorduc
Copyright © 2003 osCommerce
Powered by osCommerce
Traduction par Delaballe - osCommerce France